Image Unavailable

Dieu Africain de la Foudre décédé, Shango était un des enfants de Yemoja.

Marié à Oshun, Oya et Oba à la fois, Shango était autrefois l'Empereur d'Oyo, successeur de son père Aganju après son apothéose. Là où Aganju était violent mais pas plus que le souverain moyen de cette époque, la soif de sang de Shango n'avait littéralement aucune limite. A son apothéose, il a rejoint ses pairs au sein du Panthéon Africain et ainsi a commencé son règne de terreur.

Malgré le fait qu'il était un Dieu et qu'il n'avait plus besoin de manger, pendant des siècles Shango a pris soin de manger son content d'humains. Un à chaque repas. Chaque jour. Mais le cannibalisme n'était pas son seul atout : ses pouvoirs démesurés l'avait rendu tout-puissant parmi les Orishas. A part une poignée d'entre eux, tous le craignaient. Et plus il était craint, plus sa puissance augmentait, au point de menacer de renverser Olorun.

Mais son règne a touché à sa fin lorsque la génération des Loa a commencé à apparaître. A l'époque, Olorun avait décidé d'engager les Orisha sur un chemin plus pacifique, ce qui a rendu Shango fou furieux. Conscient que cela signifiait sa fin s'il ne se battait pas pour garder le pouvoir qu'il avait accumulé pendant des siècles, Shango décida de déclencher une rébellion pour s'emparer d'Ikole Orun. Les autres Panthéons reprenant leur souffle après plus de deux millénaires d'expansion agressives des Orishas, virent d'un mauvais oeil l'a montée au pouvoir de Shango et lorsque sa rébellion devint plus ou moins publique, ils décidèrent de mettre un terme aux ambitions du Dieu fou une fois pour toutes.

Thor et Zeus s'unirent et se lancèrent dans un combat à mort légendaire contre Shango. La totalité du continent africain fut recouvert de tempêtes d'éclairs pendant plusieurs années, la foudre devenant la seule source de lumière naturelle. Shango finit par être vaincu, ouvrant aux Orishas la porte d'une nouvelle ère.