Image Unavailable

Première partie : 1494, un "nouveau" continent

Deux ans plus tôt, Christophe Colomb, fils de Hermès, voulut trouver une nouvelle route pour se rendre aux Indes et entreprit de traverser l'océan Atlantique dans ce but. Mais plutôt que d'arriver à bon port, il posa le pied sur un continent resté isolé pendant des milliers d’années. Au Sud le Teotl et l'Ayllus avaient fondé leurs civilisations, persuadés que rien n’existait par-delà le désert du Nord et les autres panthéons du Monde n'avaient jamais remarqué l'existence de ce continent. Pourtant le Monde était bien connu des dieux… Lorsque Colomb trouva ce continent et y découvrit des peuples entiers vivant comme à la préhistoire et vénérant tels des dieux des esprits menés par un certain Grand Manitou, il s’empressa de rapporter les faits au Theoï. Les dieux, curieux de cette affaire envoyèrent quelques-uns de leurs Godborns pour enquêter. Il apparut bien vite que l'endroit était entouré d’une barrière de Kannagara qui bloquait les influences magiques extérieures (notamment la vision des oracles). Autant dire qu’il n’en fallut pas plus pour que les Dieux de tous les panthéons décident de prendre des mesures.

Le nombre d'agents sur place augmenta de plus en plus et plusieurs vagues de messagers furent envoyées au Grand Manitou afin de connaitre ses intentions. A force d'enquêtes, il fut découvert que les esprits que ces humains vénéraient n'étaient en fait que des Mythborns menés par un mystérieux émissaire humain…et cela posait d’énormes problèmes à tous les panthéons pour plusieurs raisons, toutes concernant l’humanité.
Primo, les humains étaient tyrannisés par leurs maîtres mythborns qui les empêchaient d'évoluer technologiquement. Ils n'avaient pas le travail du métal ni même développé la philosophie. Les esprits de la nature mettaient une chappe de plomb sur le développement des peuples, les maintenant dans une forme béate d'ignorance.
Et secundo, leurs âmes n'étaient réclamées par aucun panthéon. Elles étaient en réalité exploitées par les Mythborn eux-mêmes, qui semblaient user de la Légende de ces âmes dans un but inconnu.
D'autre part, l'identité du Grand Manitou restait toujours un mystère. Etait-il un Titan ? Un Dieu ? Quid de son mystérieux émissaire sur Terre ? Pourquoi les Mythborns du continent étaient ralliés sous son autorité ?

Pendant ce temps, il semblait que la barrière de Kannagara non seulement se renforçait mais s'agrandissait progressivement menaçant de couper les dieux du Monde tout entier…
A l'origine de cette barrière, un Arbre Monde nommé Phravahissil. Lui et l'émissaire du Grand Manitou s'étaient liés au-delà de tout retour possible : si l’un périssait, l’autre en ferait de même.

Tous ces faits plus inquiétants les uns que les autres ont conduit les dieux les plus puissants de l'Overworld à se réunir, conviés par Hadès en son logis après que les derniers messagers envoyés vers le Grand Manitou ne fussent pas revenus entiers.

L'ordre du jour devait permettre aux dieux présents de prendre une décision concernant trois sujets:

  • Il était clair pour tout le monde que les dieux déclaraient la guerre au Grand Manitou, mais ils restait à déterminer le type de guerre à mener. Trois propositions ont été étudiées : l'envoi pur et simple des légions divines, l'envoi d'un commando discret pour éliminer les têtes pensantes ou alors le passage par un Outre-Monde pour contourner les lignes ennemies. Après d'intenses délibérations et volte-face (dont celui très remarqué de Zeus), les dieux parvinrent à un accord pour passer à travers les Outres-Mondes, au risque d'envenimer les relations avec leurs alliés mythborns.
  • Le "panthéon" mythborn américain s'était récemment mis à envoyer des diplomates aux quatre coins de l'Overworld et des Outres-Mondes pour attirer à leur cause les peuples et les races mythborns susceptibles de les aider. Il fallait donc décider de la méthode à employer pour régler ce contre-temps au plus vite. Trois propositions étaient à l'étude : tuer simplement les diplomates, les soudoyer pour en faire des agents doubles ou alors contrer leur action en envoyant les diplomates des dieux. Après délibération sans équivoque, les dieux décidèrent de soudoyer les diplomates du Grand Manitou et d'ouvrir la porte à tous les risques que cela comportait.
  • Enfin, il fallait régler la question de l'émissaire. Après avoir découvert qu'il s'agissait d'un Godborn, les dieux se rendirent compte que le rituel alimenté par Phravahissil et l'émissaire était en train de créer une sphère de Kannagara no Michi qui visait à couper le Monde du regard des dieux. Pour se débarrasser de l'Arbre-Monde, le chemin le plus aisé était de se débarrasser de l'émissaire du Grand Manitou. Plusieurs options s'offraient aux dieux : en envoyant un troupe d'assassins furtifs ? En dirigeant les légions sur lui directement ? Ou alors en laissant les humains gérer cela entre eux et en transmettant les informations à une Société Secrète pour qu'elle s'en charge ? Malheureusement pour les humains pris dans la tourmente, les dieux décidèrent d'envoyer leurs légions sur l'émissaire afin de ne lui laisser aucune chance de fuite.

A la fin de l'assemblée, alors que les dieux allaient se séparer heureux du devoir accompli, un personnage inattendu fit son apparition : Izanagi, en personne et extrêmement furieux. En effet, il apparaissait que le Godborn émissaire du Grand Manitou était plus précisément un enfant d'Izanami et donc potentiellement celui qui pourrait la sauver. Malheureusement, les dieux avaient décidé de le tuer…certains en connaissance de cause d'après le dieu créateur de l'Amatsukami. Fou de rage et à peine ému par les propos sur le sujet de la part d'Osiris - une des rares divinités capable de comprendre ce que ressentent Izanami et Izanagi - mais aussi de la part de Styx - celle par qui ses enfants sont apparus et dont la tragique destinée l'a conduite à en payer le prix - Izanagi décida de prononcer "Sakoku", fermant ainsi le Japon au reste du Monde, avant d'exiger que l'âme de l'émissaire lui soit restituée et qu'un responsable de cette tragédie soit désigné…
En réponse, Ganesh s'engagea en personne à aider au retour d'Izanami.

Petits secrets entre amis :

Lors de toutes ces délibérations, d'autres informations fuitèrent, notamment concernant les agissements récents de certains dieux. Ainsi, l'assemblée fut mise au courant que :

  • Les Incas, pour une raison inconnue, avaient commencé à tracer d'immenses passages dans la forêt amazonienne avec l'aide de Manannan mac Lir, absorbant au passage un Arbre-Monde. Ce dernier était en réalité la femelle de Phravahissil…
  • Hachiman et Vidar avaient tous deux volé dans un temple d'Izanagi une estampe décrivant l'élu qui sauvera Izanami de son funeste Destin. Ils avaient en outre profité du siège de Constantinople par l'Empire Ottoman pour y voler un ouvrage et avaient laissé Giovanni Giustiniani, un Godborn de Poséidon, mourir sous les lames d'assassins mythborns ottomans.

Deuxième partie: 1650, l'avenir du continent retrouvé

Cent cinquante ans plus tard, l'invasion du pseudo-panthéon nord américain se déroulait toujours comme prévu. Suite aux victoires des dieux, Hadès décida de réunir l'assemblée afin de convenir de la suite des évènements. Privés de leur émissaire, les mythborns ne furent pas parvenu à s'organiser correctement pour résister face aux légions divines. Progressivement, les opposants les plus fanatiques reculèrent, libérant ainsi les humains et leur permettant l'accès vers une forme de civilisation. Toutefois, des déconvenues majeures se sont déroulées sur le Monde puisque la rencontre avec la société occidentale ne s'est pas du tout déroulée comme prévue. Malheureusement, le Concordat de Stonehenge empêchait les dieux d'intervenir directement sur le Monde pour arrêter la disparition des amérindiens…
Cette résistance acharnée était l'oeuvre de l'influence du Grand Manitou, qui refusait obstinément de lâcher prise. Durant les cent cinquante dernière années, nombre des divinités présentes avaient supputé son identité, mais celle-ci venait d'être officiellement révélée peu de temps avant la convocation de l'assemblée : il ne s'agissait ni plus ni moins que d'Oshosi, le dieu Africain de la Chasse. Celui-ci, après avoir appris aux humains à chasser et à dominer leur environnement, s'en était allé quérir les conseils de Gaïa après avoir vu à quel point les humains échappaient à son contrôle. Malheureusement, il n'était jamais revenu de son voyage dans Terra et avait été porté disparu. Ce n'était plus le cas…

Le but de la réunion convoquée par Hadès était donc d'entamer la dernière phase de la guerre et prendre Oshosi à la jugulaire pour mettre un terme à son fanatisme. Les dieux, en tuant l'émissaire, avaient mis à bas Phravahissil, dénaturant ainsi le rituel de Kannagara : plutôt que d'exploiter la nature de "Barrière" de Phravahissil, celui-ci était devenu son exact opposé et exploitait maintenant l'aspect "Passage" inhérent à tout Arbre-Monde. Mais les éveillés et les mythborns survivants étaient déjà en train de profiter du changement de nature du rituel pour pouvoir s'enfuir. Sous l'impulsion d'Oshosi, ils souhaitèrent créer un nouveau passage vers Terra : le Pont de l'Aurore Boréale. Il était donc temps d'agir.

Trois sujets sensibles s'ouvraient aux dieux :

  • Tout d'abord, que faire des mythborns survivants ? Dans l'hypothèse où le Pont de l'Aurore Boréale serait terminé, ces mythborns devraient rester sur Terre pour le maintenir. En faire des vassaux était une option envisageable, tout comme les exterminer et ne laisser aucune trace. Dans un élan de "bonté", les dieux décidèrent avec une écrasante majorité de les exiler dans la Forêt Noire.
  • Ensuite, les éveillés restant, qui continuaient de canaliser le rituel. Les laisser terminer permettrait d'ouvrir un accès privilégié au Monde pour les dieux, mais il était aussi possible de modifier le rituel afin de créer un nouvel Outre-Monde (les Grandes Plaines) et permettre aux éveillés de s'y installer. Conscients que cette option donnerait l'opportunité à ces trouble-faits d'isoler une partie du cosmos du regard des dieux comme ils comptaient le faire avec le Monde, les dieux présents hésitèrent longtemps mais finirent par choisir la solution la plus radicale : l'extermination de tous les éveillés amérindiens pure et simple, s'assurant ainsi que rien de toute cette histoire ne puisse recommencer ailleurs.
  • Enfin, il convenait de traiter le cas d'Oshosi, un dieu traitre à ses semblables. Comble de l'ironie, celui-ci essaya d'acheter sa condition, promettant de ne pas brûler ce qu'il appelait "le sang noir du Nouveau Monde". Dans le cas où les dieux décideraient de le capturer ou bien de le tuer, tout ce "sang noir" partirait en fumée. Ce fut pourtant la décision finale des dieux : Oshosi fut tué et ses restes jetés au Tartare.

Lors des délibérations, parfois houleuses alors que les avis d'entités millénaires se télescopaient, des amitié inattendues se formèrent, des accords politiques se conclurent…et des découvertes extraordinaires se firent. Alors que tout semblait les opposer, Niamh et Osiris firent front en faveur de la préservation de la vie, Niamh ayant réussi à toucher l'ancien dieu de la Fertilité qu'était Osiris avant son assassinat. Tous deux ont posé les bases d'une amitié pérenne. D'autre part, Ganesh parvint à contrer l'hégémonie des Grecs en révélant à tous l'implication de Zeus et Arès dans le génocide des incas mais aussi en faisant en sorte que la répartition des âmes du territoire américain soient faite de manière équitable.
La révélation majeure fut trouvée alors que les dieux s'apprêtaient à se séparer une nouvelle fois : Oshosi n'était pas le véritable Grand Manitou. Il n'était en réalité qu'un prête-nom pour l'Homme Vert, cette mystérieuse figure ayant disparu de Terra

Les dieux se séparèrent donc encore une fois, après avoir accompli beaucoup mais en ayant mis au jour des desseins latents et sombres…

Petits secrets entre amis :

Alors que le sort d'un continent entier était décidé, certains dieux avaient déjà fomenté des plans qui ne passèrent pas forcément inaperçu :

  • Lors du meurtre de l'émissaire, Ganesh et Niamh s'étaient arrangés pour sauver le coeur de Phravahissil.
  • Sun Wukong s'étaient déguisé en Heraclès pour "tester" les défenses du Tartare, conduisant à la libération de plusieurs Titans, dont des serviteurs de l'Homme Vert.
  • Hadès et Styx avaient profité de la perturbation dans les défenses du Tartare provoquée par Sun Wukong pour s'emparer de la Robe de la Grande Faucheuse. Grâce à cela, Styx fut capable de prendre forme humaine et Hadès put renforcer encore son alliance avec la Titan de la Mort.
  • 2300 ans plus tôt, un Godborn de Shapona avait vendu des informations au Theoï : Shapona travaillait déjà sur le virus de la variole. Avec les informations reçues, Zeus et Arès purent faire en sorte d'immuniser leurs Godborns à la variole et d'envoyer des porteurs sains afin de neutraliser toute résistance (et donner une leçon aux dieux aztèques qui venait tout juste de sacrifier le panthéon Maya…)