Image Unavailable

Leader officiel du Teotl et divinité tutélaire des Aztèques, Huitzilopotchtli est le Dieu du Soleil, du Feu, de la Guerre et de la Lignée Dominante. Il est à lui seul responsable des victoires de son peuple et du retour du Soleil pendant la journée. Il est en outre l'adepte le plus doué d'Itztli du côté des Dieux et y a initié les hauts prêtres de Tenochticlan afin d'aider le Teotl à combattre Whiro avant qu'il ne devienne le Titan Camazotz.

Son nom signifie littéralement "Le Colibri du Sud". On serait en droit de s'attendre à ce qu'un Dieu aussi puissant soit associé à un animal plus évocateur…jusqu'à ce qu'on se rappelle que le colibris possède le métabolisme le plus rapide et actif du royaume animal. Cet aspect décrit parfaitement Huitzilopochtli : il ne connait pas le repos, il est constamment avide de nouvelles expériences, de nouveaux conflits et, surtout, de sang. Le sang est son carburant, son énergie et sa fierté. Il a protégé sa mère Coatlicue de l'attaque de Mixcoatl et de ses 400 fils, mais il n'a pas pu la protéger de Camazotz pendant la Seconde Titanomachie…et l'Hématurgie est devenue son moyen de s'assurer que plus aucun membre du Teotl ne trépasse.

Malgré son goût pour le combat, Huitzilopochtli agit en protecteur de son Panthéon et de son peuple et ne verse pas le sang sans raison. Sa puissance est formidable parce-que, contrairement à d'autres Dieux, il sait que pour survivre, il faut parfois avoir du sang sur les mains. Il a toujours prétendu que l'Haruspicine lui a permis de voir que si les Dieux Mayas devaient se développer, ils se transformeraient tous en Titans lors de la prochaine guerre. Il a donc orchestré leur défaite et leur sacrifice afin de donner de la puissance à tout le Teotl élevant ainsi ces derniers au rang de Panthéon majeur à égalité avec la Bureaucratie Céleste ou l'Orisha. Craignant la soif de sang du Colibri du Sud, l'Ayllus supplia les autres Panthéons d'intervenir, ce qu'ils firent grâce à Cortez, un des plus puissants Godborns de Zeus, qui mit à bas l'intégralité de la civilisation Aztèque - la fierté d'Huitzilopochtli - en guise d'avertissement : pour survivre dans l'Overworld, il est vivement déconseillé d'agir imprudemment. Depuis lors, Huitzilopochtli a visiblement appris sa leçon et n'a montré aucun signe de désir de revanche sur le Theoï ou ses alliés.

Que la prédiction d'Huitzilopochtli ait été juste ou non, il fait aujourd'hui partie des Dieux les plus puissants martialement. Il a soif de sang, mais sa soif est tempérée par son sens du devoir et sa volonté de protéger son peuple des ténèbres. Il combat activement les Titans et est l'un des seuls leaders de Panthéons à prendre des risques (que certains jugent inutiles) sur le champ de bataille. De nos jours, on peut le trouver aux côtés de Tūmatauenga et du Dagda, riant à gorge déployée tout en versant le sang des titanspawns d'Huracan.

Depuis que la Guerre de l'Overworld a éclaté, il visite rarement le Monde. Lorsqu'il le fait, il incarne un leader pragmatique, prenant les décisions difficiles que personnes d'autre n'a le courage de prendre tout en ayant à disposition un stock d'énergie pour soutenir ses actions. Ses rares Godborns sont tout aussi enclins à prendre les problèmes à bras-le-corps. Ce sont des chefs d'escadrons de la mort, des justiciers sombres et fiers ou des bourreaux taciturnes. En outre, tous possèdent le goût du sang et du conflit, un goût tellement fort que certains craignent qu'ils s'agisse là de la conséquence des Liens du Destin contractés par le Colibri à travers son usage de l'Hématurgie.


Pouvoirs associés


Lumière - Brillance
Présence Epique
Hématurgie - Yahuar
Hématurgie - Itztli
Magie des âmes - Soulbinding
Mort - Destruction
Force Epique
Résistance Epique
Feu - Discorde

Talents associés


Combat
Présence
Volonté
Perception
Physique
Tir
Athlétisme



Godborns connus