Image Unavailable
Art par Chrisnfy85

Dieu Chinois de la Fraternité et de la Prouesse Martiale, Guan Yu est un ancien Godborn de Shennong qui a vécu pendant l'époque chinoise des Trois Royaumes.

Peu nombreux sont les guerriers à avoir atteint un niveau de grandeur et de vénération égal à celui de Guan Yu. Lui et ses frères d'armes, Liu Bei et Zhang Fei, sont au coeur des anciens contes chinois et le culte de Guan Yu continue encore aujourd'hui dans la Chine moderne.

Les légendes disent qu'il mesurait 9 chi de haut (environ 3 mètres), avec une barbe de 6 chi (environ 2 mètres) couvrant un visage rouge. Portant toujours une tunique verte sur son armure, il n'est presque jamais vu sans son guan dao, la Lame Montante du Dragon Vert.

Après avoir été vénéré pendant presque 2000 ans, les légendes à son propos sont légions et nécessiteraient des jours entiers pour être narrées. Le conte le plus révélateur de la personnalité de Guan Yu et de son caractère peut cependant être trouvé dans Romance des Trois Royaumes. Pendant des générations, ces contes ont inspiré un nombre incalculable de soldats et de souverains chinois le respect de la loyauté, de la vertu et leur ont donné un symbole à qui s'identifier.

Les histoires de Guan Yu tournent autour de sa fraternité avec Liu Bei et Zhang Fei. Cette longue amitié commença par un serment que tous les trois prononcèrent dans le Jardin des Pêches, se liant ensemble dans le Destin : Bien que nous venions de familles différentes, nous sommes venus comme des frères. A partir de ce jour, nous joindront nos forces dans un seul but : sauvé l'opprimé et venir en aide à celui qui la réclame. Nous vengeons la nation et pacifions le citoyen. Nous ne sommes nés ni le même jour, ni le même mois ni la même année et nous ne faisons qu'espérer mourir le même jour du même mois de la même année. Que les Dieux dans les Cieux et sur Terre attestent de ce qui repose dans nos coeurs. Si l'un d'entre nous trahissait notre amitié, que les Cieux et le peuple de la Terre nous foudroient sur le champ."

Cette époque de la Chine était une époque troublée. Corruption, guerres, trahisons et assassinats étaient la routine quotidienne. Les alliances étaient fragiles et des rébellions éclataient un peu partout. Une rébellion en particulier révéla Guan Yu comme la grande figure qu'il est aujourd'hui : la Bataille de la Passe de Sishui

Lorsque Dong Zhuo entra dans la capitale de la Dynastie Han Orientale et prit le contrôle de la cour impériale, plusieurs seigneurs de guerre - y compris Liu Bei - se réunirent en une coalition rebelle pour combattre l'autorité de Dong Zhuo. Alors que les rebelles s'organisaient, l'usurpateur eut connaissance d'un convoi de vivres devant passer par la Passe de Sishui et envoya son armée bloquer la chaine de ravitaillement de la coalition. Les rebelles tentèrent plusieurs fois de passer à travers l'Armée Impériale mais aucune de leurs tentatives le fut fructueuse. Le Général Impérial, amusé de la situation, provoqua les rebelles dans un duel. Deux généraux rebelles tentèrent leur chance et furent tués. Puis Guan Yu se portant volontaire…
A l'époque encore un simple archer monté sous les ordres de Liu Bei, les officiers de la coaltion se rirent de lui, pensant que le pauvre homme était sûrement en train de plaisanter. Mais Guan Yu était catégorique et les officiers n'eurent pas de raison de refuser. Après tout, ils se portait volontaire. En quittant le camp rebelle, Guan Yu se vit offrir une tasse de vin chaud pour lui donner de la force. Il refusa poliment, assurant qu'il préférait la boire après le combat. Guan Yu revint au camp rebelle quelques minutes plus tard avec la tête du général adverse dans la main et but sa tasse de vin, encore chaude.

La Légende de Guan Yu commença à prendre de l'ampleur et il continua de suivre Liu Bei et Zhang Fei. Tous trois scellèrent une alliance avec un ancien rival et seigneur : Cao Cao. Prétendant être en route pour aider Cao Cao à combattre son rival, tous trois allèrent secrètement dans la Province de Xu, tuèrent son gouverneur et en prirent le contrôle. A son départ de la province, Liu Bei plaça Guan Yu en charge de la protection de la province. Mais un an plus tard, seul face à toute l'armée de Cao Cao, Liu Bei s'enfuit et Guan Yu fut capturé. Mais au lieu de l'exécuter, Cao Cao, qui n'éprouvait rien d'autre que du respect pour Guan Yu, le recouvrit de présents, le nomma Général et abrita les femmes de Liu Bei.

Pendant son service sous les ordres de Cao Cao, Guan Yu ne reçut aucune information sur les agissements de Liu Bei. Il servit donc son nouveau supérieur tel un véritable zélote. Mais Cao Cao savait où allait la loyauté de Guan Yu et savait qu'il s'en irait dès qu'il considérerait sa dette envers Cao Cao payée. Alors Cao Cao continua de couvrir Guan Yu de présents, jusqu'à ce que le Godborn localisât ses frères d'armes. Il empaqueta alors tous les présents que Cao Cao lui avait offert et les lui rendit, tous excepté son cheval, Lièvre Rouge. Il emmena aussi avec lui les femmes de Liu Bei et ensemble il s'en allèrent retrouver le frère retrouvé. Cao Cao, ému par tant de vertu, accorda libre-passage à Guan Yu sur tout son territoire.

Mais tous les généraux de Cao Cao n'étaient pas aussi loyaux que Guan Yu et six d'entre eux essayèrent de l'arrêter. Tous les six échouèrent et furent tués sur place, démontrant la loyauté implacable de Guan Yu.

Après son apothéose, Guan Yu grimpa les échelons de la Bureaucratie en seulement quelques année et Shangdi, impressionné par sa nouvelle recrue, le nomma Empereur de Jade, titre qu'il porte toujours aujourd'hui.

Depuis, Guan Yu n'a jamais cessé de travaillé pour la suprématie de la Bureaucratie sur tous les fronts, en particulier en tant que leader de la Grande Muraille. Il est loyal envers Shangdi et peut se montrer sans pitié lorsque le besoin s'en fait sentir. Il n'hésite pas à briser des accords si cela lui donne le dessus dans une situation donnée et il ne se retient pas longtemps de faire usage du Taiyi. Sa fraternité a sans doute changé après sa mort mais Guan Yu reste attaché à ses principes et est totalement dédié au Bien Commun.

Tout comme lui, ses Godborns sont loyaux et ne brisent pas les amitié facilement. Toutefois, en-dehors de leur voeu de fraternité, leur comportement est imprévisible et ils peuvent facilement passer pour des traitres. Ce qu'ils ne sont généralement pas, servant des objectifs plus grands que leurs actions ne pourraient le laisser penser. Ce sont des soldats bie entendu, des généraux, des moines et même des membres des Triades.


Pouvoirs associés


Présence Epique
Magei des âmes - Soulbinding
Force Epique
résistance Epique
Ordre - Contrôle
Taiyi - Nature
Mort - Destruction
Lumière - Brillance
Lumière - Illumination

Talents associés


Présence
Combat
Combat
Tir
Perception
Physique
Athlétisme



Godborns connus