Image Unavailable

Fils d'Oro et ancien Psychopompe de l'Orisha avant d'être remplacé par son fils Legba, Eshu était aussi le messager du Panthéon.

Orisha de la première génération, Eshu, contrairement à son père, n'était pas un Dieu avenant. Là où son père était une divinité plutôt passive vis-à-vis de l'agressivité globale de l'Orisha, Eshu l'embrassait totalement.
Utilisant ses capacités de voyage en combinaison des pouvoirs de Chwal d'Oya, il a mis en place le mécanisme d'exploitation de la Légende que renferme Guinee de manière plus efficace. Grâce à lui, les Orishas ont rapidement gagné de plus en plus d'influence sur la scène politique du Monde.

Mais la Traite des Noirs veilla à y mettre fin. A cause de l'expansion inattendue de leur territoire sur le Monde, les Orishas entrèrent en conflit avec le Teotl, ouvrant ainsi de nouveaux fronts de rivalités et de tensions. Etudiant leurs ennemis, les Aztèques identifièrent rapidement la source de leur puissance : Eshu et Oya. Cette dernière n'étant qu'un agent du système, le Teotl s'attaqua à Eshu. Dupé par Tezcatlipoca, le Dieu Africain fut enfermé dans le Miroir Fumant pour l'éternité. Mais le procédé ne marcha pas comme prévu et, tandis que Eshu fut bel et bien enfermé dans le miroir, une partie de sa Légende parvint à s'échapper. Peu après, Legba et Kalfu naquirent, tous deux issus de la Légende de leur "père" et représentant chacun les deux facettes opposées de sa personnalité.

Après la "mort" d'Eshu, le système d'exploitation de la Légende qu'il avait mis en place s'effondra et les Orishas perdirent en puissance, diminuant ainsi les tensions à ses frontières. Peu après, Legba reprit les responsabilités de son père et s'assura de ne jamais répéter ses erreurs. De nos jours, Legba - et Kalfu ! - sont toujours sous surveillance des Panthéons Américains afin d'empêcher tout penchant de retomber vers les méthodes de leur père.