En Avril 1973, un groupe de Godborn qui deviendra la B.E.A.R (Brigade Extraordinaire d’Action Radicale) est convoqué par leur parent pour rencontrer leur contact, John Shennong, un Godborn de Nuwa.

Ce dernier dirige un refuge d’immigré, le Rainbow Shelter, et les avertit de leur mission. Les Illuminati, en la personne de Nelson Rockefeller, souhaitent transformer les Twin Towers du World Trade Center en un Axis Mundi vers la Tour de Babylone, un espace perdu dans l’Overworld qui permettrait aux Illuminati d’accéder au langage originel et donc à la magie de l’Heku. Ils sont aidés dans ce projet par un Godborn inconnu qui leur a fourni une ancienne relique : un crâne de cristal.

John Shennong propose non pas d’interrompre le rituel, mais de le contourner à l’aide de son propre rituel grâce à la prophétie suivante: Au zénith du disque d’argent, amener le métal par le feu, l’eau, la terre et le bois ;
Leur légende doit être pure et métallique, résonner ensemble d’une seule musique
Les placer au Nord, Sud, Est et Ouest, avec le crâne en son centre ;
Donner corps au crâne par la légende puis ouvrir la porte.

Néanmoins, les Illuminati envoient un intermédiaire, le groupe de biker suprémaciste raciste Bald Eagles, pour gêner le Rainbow Shelter. Le B.E.A.R va à son appartement puis suit la trace du gang jusqu’au “Bad Old Days”, un bar dans le Queens. Suite à un affrontement pour le moins violent (et le sacrifice des bikers survivants), le groupe est appelé par Numik (qui signifie famine en Nahualt), le chef du gang, qui les avertit.

Le livre leur confie l’endroit des quatres objets :

  • Un vieux Parrotia subaequalis (Chinese Ironwood) et son kami dans Central Park : en méditant à travers la Terre, Carl parvient à le persuader de glisser son essence dans un fruit à condition que le groupe abrite une famille d’écureuil. L’arbre fut notamment plus réceptif de par l’intervention de druides du cercle de Merlin, basé dans le New Jersey.
  • La plaque de la ville de Shi Cheng, du Lac de Qiandao, donnée par un riche collectionneur privé de New York appelé Alfred Atrehyde (de la famille des Atréides). Arrêté à l’entrée par un gardien d’immeuble nommé Frank, les joueurs le mutile puis s’infiltre dans l’appartement pour le moins sordide. Des corps de gens de couleur à moitié mâchés sont accrochés un peu partout dans un appartement aux volets fermés. Très rapidement, le groupe trouve la plaque mais est attaqué par deux créatures ailés, des titanspawns de Camazotz qui se révèle de formidable adversaires. Il s’en sorte avec quelque bleus et bosses.
  • Epée de l’agression dans une église White Supremacy, the Church of Immaculate Jesus, situé à Long Island. Les joueurs, en allant le récupérer, réalise que le prêtre de cette église n’est autre que Numik lui-même. Grâce à un rituel d’Hématurgie particulièrement sombre canalisé tant Numik et par Hamset, le combat prends des allures de cauchemars et Numik s’échappe avec l’épée.
  • La pierre d’aluminium de pic original de l’obélisque du Washington Monument, actuellement en réparation après un orage particulièrement violent (causé par Lei Gong). Le B.E.A.R rencontre un deuxième groupe de Godborn, les Muscles of Glory, envoyé par d’autres panthéons pour détruire le crâne avant le rituel. La pierre est en réalité intégré dans une machine créée par le Godborn de Svarog, un automate créé dans le seul but de briser le crâne. Les joueurs décident de les rejoindre dans ce projet.

En trouvant Numik et l’épée, le groupe découvre l’identité du Titanspawn qui n’est autre que Tantale lui-même, qui a été libéré par les forces de Camazotz. Le groupe, aidé par Mr. Universe, parvient à prendre l’épée et à bannir Numik dans son Royaume Titanique.

Le groupe s’installe dans le Bad Old Days, mais ses agissements les rendent connus des autorités et donc des Illuminati. Ils trouvent refuge dans une auberge du Cercle de Merlin. Leurs rencontre les amène à un vendeurs d’objets magiques, que Hamset tente de soumettre à sa volonté… Sans succès, il contracte un pacte de sang avec lui.

Après une rencontre avec un Godborn d’Odin, le B.E.A.R décide de détourner le rituel et, au lieu de créer un Axis Mundi vers leurs panthéons seulement, créer une plateforme généralisée pour tous. Ainsi, malgré que les Illuminati et le Godborn mystère soit au courant de leur prochaine attaque, le B.E.A.R peut compter sur l’aide de multiples Godborns d’autres panthéons.

L’assaut se passe sur une plateforme mystique entre les deux tours du World Trade Center… Les Godborns se lancent contre le rituel et réalise que le vendeur d’objet magique n’est autre que le Godborn Héliogabalus, en train de manipuler les Illuminati pour créer un passage vers Sumer, le lieu de réclusion de son père Baal. Grimpant à l’aide d’une plante géante, Nita mène la charge sous forme d’ours géante, tandis que le reste du groupe se précipite. Tandis qu’Héliogabalus relâche de nombreux titanspawn pour tenter de défendre le rituel, Carl fusionne de manière temporaire avec un titanspawn d’Ourea, faisant d’un adversaire un allié de circonstance, mais se liant irrémédiablement par le destin au titan des montagnes. La bataille, engageant donc un Godborn de chaque panthéon contre un minotaure, un groupe d’intervention Illuminati, trois titanspawn et un Godborn de Primarque.

L’affrontement secoue les cieux. Mais de par l’intervention du B.E.A.R, et le sacrifice de John Shennong, le rituel est détourné. Le visage de Baal apparaît un instant dans le ciel New Yorkais, pour céder sa place à 12 portes permettant à des êtres de faibles légendes de circuler librement entre les Royaumes Divins (à l’exception de Kahiki, les maoris ouvrèrent à la place un passage vers Rarohenga).

Héliogabalus s’échappe et Zeus confie au B.E.A.R la tâche de le traquer et le mettre hors d’état de nuire.