Image Unavailable

Après la Seconde Titanomachie, les Dieux voulurent montrer leur suprématie sur les Titans. Ils enchainèrent Kronus dans le Tartare. Ils forcèrent Atlas à porter l'Olympe pour l'éternité. Ils saccagèrent le territoire de Gaia. Et ils construisirent l'Atlantide dans les profondeurs de Patala, aux portes du territoire d'Abzu tandis que le Grand Dragon, humilié de sa défaite face aux Dieux, recouvrait de ses blessures.

L'Atlantide était un lieu où les Dieux envoyaient leurs Godborns pour y apprendre comment manipuler la Légende à leur profit. L'endroit de sa construction fut choisi du fait de sa géographie unique: L'Atlantide est le seul endroit dans tout l'Overworld où on peut trouver de l'Orichalque. Ce métal unique absorbe d'énormes quantités de Légende, permettant ainsi aux Godborns d'étendre leurs pouvoirs sans créer de liens du Destin.

Mais durant des siècles, Abzu observa et attendit patiemment, endurant l'humiliation avec calme. Jusqu'à ce qu'il décide qu'il était temps d'apprendre aux Dieux une leçon. Dans une alliance sans précédent, Yam est ses créatures descendirent dans les profondeurs de Patala et attaquèrent les défenseurs des Dieux. Tandis que les forces divines étaient occupées à garder les titanspawn reptiliens à distance, Abzu envoya l'instrument de sa vengeance: Sul'Tharash, son lieutenant et progéniture de feue la compagne d'Abzu, Tiamat. La créature perça les protections magiques de la cité avec une facilité déconcertante et l'inonda en quelques instants et les quelques survivants de l'inondation furent méthodiquement exécutés.

Depuis, L'Atlantide n'est plus que ruine, un monument dédié à l'arrogance des Dieux et au pouvoir des Profondeurs. En dépit de sa localisation presque inaccessible, d'entreprenants groupes de Dieux ou de Godborns tentent de monter des expéditions vers l'Atlantide pour y récupérer une des innombrables reliques perdues dans sa destruction, ou bien essaient de ramener une quantité d'Orichalque, matériau hautement convoité par les Dieux et leur servant de monnaie.