Image Unavailable

Aten, Titan de la Lumière ent tant que Brillance est de nos jours le souverain incontesté d'Aether après avoir renversé et absorbé Hypérion il y a de cela plusieurs millénaires.

A l'origine un Titanspawn mineur du Royaume Titanique de la Lumière, Aten réussit à grimper l'échelle du pouvoir rapidement et à absorber ou tuer ses rivaux avec l'efficacité surnaturelle connue de nos jours comme étant sa marque de fabrique. Aten n'est pas le type de Titan à faire des compromis. Comparé au Dieux, n'importe quel Titans est intransigeant mais même au sein de ses frères et soeurs titaniques Aten est considéré comme un être tyrannique. Chaque rival ou créature digne d'intérêt doit être soit converti ou tué.

Lui et Apep sont les némésis du Neter. Là où Apep se concentre principalement sur et Aunu, Aten, lui, préfère l'objectif à long terme de l'oblitération totale et définitive de tous les Dieux Egyptiens. Il était proche de la réussite avec Akhenaten.

La montée fulgurante d'Aten au pouvoir commença lorsqu'il empoisonna feu le général du Neter: Heru-Ur. Alors que ce dernier était en mission en Aether, Aten lui injecta un substance d'origine inconnue qui commença à absorber sa Légende. Le processus était lent mais inarrêtable et finit par mener à la perte du Dieu un millénaire plus tard. Pendant ce temps, l'absorption de la Légende de Heru-Ur donna à Aten suffisamment de puissance brute pour commencer sa campagne pour renverser Hypérion.

La guerre d'Aten contre le Trône de Lumière lui prit environ un millénaire. Sa première victime fut Héméra, Titan du jour, qu'il absorba. Plus Aten drainait de Légende de Heru-Ur, plus il devenait puissant. Finalement, après une bataille acharnée où Zhulong réussit in extremis à s'échapper en Mer de Jade, Aten le fit persona non grata en Aether en envoya ainsi le Titan de l'Illumination en exil parmi ses congénères Dragons.

Après Zhulong, ce fut le tour des enfants d'Hypérion. Séléné fut la première à souffrir la colère d'Aten. Malheureusement la Titan de la Nuit en tant que Lune, dont le territoire s'étendait à la fois sur Aether et sur Nyx, n'était pas de taille face aux armées d'Aten et fut repoussée intégralement dans Nyx. Puis Aten reporta son attention sur Hélios mais ce dernier, en tant que dernier fils d'Hypérion, avait plus d'un atout dans sa manche (et c'est toujours le cas aujourd'hui). Après des millénaires de combat, Hélios continue de tenir bon chaque jour face au règne hégémonique d'Aten, grâce au soutien des Dieux et en particulier le Neter.

Le coup final d'Aten fut porté lorsque Heru-Ur mourut. Etant responsable de mort du Dieu, ceci combiné à la Légende restante à lui absorber finit de donner au Titan suffisamment de pouvoir pour défier Hypérion en personne. Après une guerre qui dura des décennies, Aten vainquit le Titan de la Gloire et l'absorba entièrement. Avec tous ses rivaux neutralisés, Aten s'autoproclama dirigeant d'Aether et changea la nature intrinsèque du Royaume, autrefois une composition de paysages magnifiques, chauds et rayonnants de gloire, en en faisant une terre à la lumière oppressante et brûlante constamment surveillée par sa progéniture angélique.

Même s'il semble être une force inarrêtable, Aten a beaucoup de failles que n'importe quel personne un tant soit peu astucieuse peut exploiter pour le piéger…et son ego s'avère être une de ces failles. Au fur et à mesure de ses victoires durant sa campagne contre le Trône de Lumière, son ego a pris une ampleur démesurée. En outre, Aten est extrêmement cupide, convoitant n'importe quelle relique ou symbole vaguement lié à la Lumière. Aten se doit d'être le meilleur et le plus fort parmi ses congénères et les signes extérieurs démontrant un tel pouvoir sont de très bons outils pour affirmer son statut…et enfler son ego encore un peu plus au passage.

Akhenaten

L'histoire d'Akhenaten raconte comment, pour la première fois, un Titan a forcé le culte d'un panthéon entier - et un des plus puissants d'entre eux de surcroît - à passer au statut de clandestin au sein leurs propres terres pendant plusieurs décennies et vu leur vénération remplacée par celle du dit Titan.

Akhenaten, aussi appelé Amenhotep IV, était le fils d'Amenhotep III, l'un des plus grand pharaons que l'Ancienne Egypte n'ait jamais connu. Sous le règne d'Amenhotep III, l'Ancienne Egypte a connu son époque la plus prospère et atteint le sommet de rayonnement artistique et international. Afin de préserver la pérennité d'une tell prospérité, infusa le Pharaon de sa Légende pendant une prière rituelle. Plus tard, lors de ses rapports avec sa propre femme, Amenhotep enfanta Akhenaten, Godborn de Râ.

En grandissant Akhenaten devint jaloux du succès de son père. Partout où il allait, Amenhotep était adulé, immensément respecté et traite tel un Dieu parmi les hommes. Terrifié de ne pouvoir soutenir la comparaison avec son père, Akhenaten voyagea vers Aether et rencontra Aten, encore un Titan mineur sur le point d'absorber Héméra. Aten, voyant dans le jeune Godborn un moyen de porter un sérieux coup au Neter, enseigna au jeune homme quelques-uns de ses sorts. Après son retour sur le Monde, Akhenaten attendit patiemment la mort de son père. Après sa nomination en tant que nouveau Pharaon, Akhenaten ordonna la construction d'une nouvelle capitale appelée Akhetaten (L'horizon d'Aten) à l'emplacement de l'actuelle **Amara* et instaura presque immédiatement le culte d'Aten, usant de la peur et de la tyrannie afin de forcer son peuple à abandonner le culte de Râ et à diriger leur prières et rituels vers Aten. C'est à ce moment qu'il prit le nom sous lequel il passa à la postérité, signifiant Bénéfique à Aten. Les prêtres de toute l'Egypte furent forcés d'apprendre les nouveaux rituels et ceux qui osaient résister étaient exécutés. Le même châtiment attendait ceux parmi la population qui continuait de prier le Neter en secret. Pendant plus de 20 ans, Akhenaten puisa dans le concept d'Aten, donnant à ce dernier encore plus de puissance et permettant au Pharaon de contrôler sa population via la manipulation des esprits, la peur et la force. Cet usage imprudent de capacités légendaires finit un jour par le transformer en un titanspawn d'Aten.

Pendant ce temps, le Neter ne restait pas inactif et travaillait à reprendre le contrôle de l'Egypte et formèrent une rébellion contre le tyran: l'Ordre de l'Aube. A ce jour, personne ne sait comment Aten a réussi à tenir le Neter à l'écart pendant 20 années alors qu'il n'était qu'un Avatar mineur.
Une nuit, les membres de l'Ordre pénétrèrent dans le palais du Pharaon et le tuèrent sur place. Afin de punir la créature de ses méfaits, ils l'écartelèrent et disséminèrent ses membres encore dégoulinant d'Anima aux quatre coins de l'Egypte. Aucunes funérailles et aucuns honeurs scripturaux ne furent fait pour Akhenaten afin d'effacer cet épisode désastreux de l'histoire du Royaume. Une fois la rébellion achevée, l'Ordre redevint clandestin et fut oublié pendant un peu plus d'un millénaire.

Pendant son règne, Akhenaten eut un fils, Tutankhaten, qui prit la succession de son père à la tête d'un pays brisé. Rapidement après son intronisation, Tutankhaten prit un autre nom: Toutankhamon, témoignage de sa volonté d'effacer les méfaits de son père. Il abandonna aussi Akhetaten et transféra la capitale à son ancien emplacement: Thèbes. Toutankhamon passa l'intégralité de son règne à effacer totalement les restes du culte d'Aten et trois Pharaons après lui furent nécessaires pour continuer la tâche et s'assurer que la moindre empreinte d'Aténisme soit effacé pour toujours de la surface du Monde.